http://www.telepro.be/
07-2-2013 10:57 | Par Télépro, http://www.telepro.be/

Johnny Hallyday balance sec dans son dernier livre (extraits)

Le rockeur règle ses comptes dans "Dans mes yeux" (éd. Plon), une autobiographie écrite avec Amanda Sthers qui paraît ce jeudi 7 février 2013. Morceaux choisis !


Johnny Hallyday

Johnny Hallyday

Ce n'est pas la première fois que la star, qui fêtera ses 70 ans le 15 juin prochain, se prête à l'exercice de la confession littéraire. Dans "Destroy", somme en trois tomes écrite dans les années 90, il se livrait déjà sans fard sur son enfance déracinée, son rapport aux drogues et à l'argent et sa vie rock'n'roll. En 200 pages seulement, "Dans mes yeux" survole plus qu'il n'approfondit le sujet. Amanda Sthers, qui prévient dans l'avant-propos qu'il "ne s'agit pas de la pure vérité", fait parler Johnny Hallyday à la première personne du singulier, dans un style simple et direct.

Cloclo, Sardou et la kermesse des Enfoirés

S'il distribue quelques bons points - à Eddy Mitchell, Carlos, Michel Berger ou Gérard Depardieu -, le "Taulier" épingle surtout le show-business. Souvent drôle, comme lorsqu'il raconte comment Piaf lui a mis la main sur la cuisse lors d'un dîner chez Bruno Coquatrix, il sait se montrer cruel. Claude François, qu'il appelle le «Poulidor» de la chanson ? "C'est son drame qui en a fait un mythe", estime la rock-star. "Il draguait mes nanas et, en désespoir de cause, il se tapait mes ex." Michel Sardou avec qui il s'est fâché ? "À force de passer pour un vieux con réac', il l'est devenu." Michel Sardou a réagi, sur le ton de l'indifférence. "Je veux bien que l'on fasse des commentaires sur les «Mémoires de La Rochefoucauld», mais celles de Johnny, je m'en tape", a-t-il déclaré au Figaro. Quant aux Enfoirés ? "Maintenant, c'est la kermesse", juge Johnny.

Adeline hystérique, David indécis

Ses proches ne sont pas épargnés, en particulier sa troisième épouse Adeline Blondieau, avec qui il s'est marié à deux reprises. Il décrit un "serpent","hystérique", qui "le cocufiait tout le temps" et l'accuse de lui avoir fait du chantage au moment de leur séparation. S'il dit "admirer" son fils David, il estime que le musicien "ne sait pas vraiment quoi faire de son talent". Et à propos de sa fille Laura, dont il évoque les problèmes de dépendance, il avoue : "Je ne sais pas comment lui dire que je l'aime".

«La gauche pousse à la médiocrité»

Johnny Hallyday revient aussi sur son exil fiscal. "On a souvent dit que je m'étais barré pour ne pas payer d'impôts. C'est en partie vrai, mais c'est aussi parce que c'est épuisant cette ambiance", écrit-il. "En France la réussite c'est louche, on trouve ça dégueulasse", "sale mentalité, pour un pays dont j'ai porté les couleurs, qui a bien voulu faire de moi son emblème quand c'était nécessaire, je me suis senti trahi, accusé à tort, sali", poursuit-il, estimant que la gauche "pousse vers la médiocrité".

Les mères de ses enfants

Johnny Hallyday se fait plus tendre quand il évoque les mères de ses enfants, qu'il a "toujours su choisir" : Sylvie Vartan, Nathalie Baye et surtout Laeticia, à qui il rend un vibrant hommage.C'est elle qui prend la plume pour raconter son coma de trois semaines à Los Angeles, lorsqu'il a failli mourir des suites de complications d'une opération au dos. À de rares moments, le rockeur se livre à l'autocritique, comme lorsqu'il reconnaît la "faiblesse" des textes de son avant-dernier album "Jamais Seul" ou avoue être "complexé". "Je sais bien que je ne suis pas un imbécile, mais je sais aussi que je peux facilement le faire croire parce que je fais des gaffes, que je bafouille et, depuis un certain temps, parce que je m'en fous."

Johnny Hallyday, exilé fiscal, accuse la gauche d'encourager la "médiocrité"

Johnny Hallyday, musicien français le mieux payé en 2012

Trois fans de Johnny jugés pour avoir menacé le Dr Delajoux sur Facebook

Skype
13Commentaires
avatar
tu aurais surement aussi du te faire une "auto critique" , mais cela aurais demande un second livre
9-02-2013 14:33
avatar
il pourrait aussi balayez devant sa porte!!!!!
9-02-2013 12:55
avatar
j'aime beaucoup johnny mais je trouve pas utile de salir la memoire de claude francois car il n'est plus la pour se defendre, je suis un peu decue!!!!!!!!!!!
10-02-2013 11:40
avatar
Je n'ai jamais aimé ses beuglements et maintenant son livre
20-02-2013 15:25
avatar

 je m appelle bayard michel  je voudrais de remercier  de la photo de la

ford  mustang photographie en noir blanc avec maison en arriere fond sur a l epoque en plein bois

dedicacee au marqueur noir johnny halladay ton copain chapeau pour ta carriere malgre que je n ai jamais assite a un de concerts mon chanteur de l epoque etait barry white en se qui concerne ta vie soit disant prive ou public je ne porte aucun jugement      

   

13-02-2013 21:55
avatar

johnny fait le bilan de sa vie et il dit ce qu'il pense a près de 70ans il na plus rien a perdre il a déja tout gagné qu'on l'aime ou qu'on ne l'aime pas c'est un sacré artiste qui durerai,a son age c'est admirable de faire cinéma et chanter sur scène,il n'y en a pas beaucoup qui saurait le faire

 

12-02-2013 12:26
avatar

Johnny est johnny et le restera.

C'est un monument que certains voudraient faire vasciller de son piedestal, mais ces gens sont impuissan tdevant un tel artiste.

On t'aime johnny et ne change rien à ta vie.

 

10-02-2013 15:58
avatar
JOHNNY TU EST LE MEILLEUR ET TU LE RESTERA TOUJOURS!
Signaler
Aidez-nous à maintenir la qualité de la communauté en nous signalant tout contenu inapproprié ou illégal. Si vous pensez qu'un commentaire n'est pas conforme au code de conduiteCode de conduiteS'il vous plaît, utilisez ce moyen pour avertir les modérateurs. Il vérifieront et prendront les décisions qui s'imposent. Si c'est nécessaire, les autorités compétentes seront saisies.
Catégories
100 charactères max
Voulez-vous vraiment supprimer ce message ?
Johnny Hallyday balance sec dans son dernier livre (extraits)Le rockeur règle ses comptes dans "Dans mes yeux" (éd. Plon), une autobiographie écrite avec Amanda Sthers qui paraît ce jeudi 7 février 2013. Morceaux choisis !Téléprohttp://www.telepro.be/http://www.telepro.be/2013-02-07T09:50:502013-02-07T09:57:30Johnny HallydayCe n'est pas la première fois que la star, qui fêtera ses 70 ans le 15 juin prochain, se prête à l'exercice de la confession littéraire. Dans "Destroy", somme en trois tomes écrite dans les années 90, il se livrait déjà sans fard sur son enfance déracinée, son rapport aux drogues et à l'argent et sa vie rock'n'roll. En 200 pages seulement, "Dans mes yeux" survole plus qu'il n'approfondit le sujet. Amanda Sthers, qui prévient dans l'avant-propos qu'il "ne s'agit pas de la pure vérité", fait parler Johnny Hallyday à la première personne du singulier, dans un style simple et direct.Cloclo, Sardou et la kermesse des EnfoirésS'il distribue quelques bons points - à Eddy Mitchell, Carlos, Michel Berger ou Gérard Depardieu -, le "Taulier" épingle surtout le show-business. Souvent drôle, comme lorsqu'il raconte comment Piaf lui a mis la main sur la cuisse lors d'un dîner chez Bruno Coquatrix, il sait se montrer cruel. Claude François, qu'il appelle le «Poulidor» de la chanson ? "C'est son drame qui en a fait un mythe", estime la rock-star. "Il draguait mes nanas et, en désespoir de cause, il se tapait mes ex." Michel Sardou avec qui il s'est fâché ? "À force de passer pour un vieux con réac', il l'est devenu." Michel Sardou a réagi, sur le ton de l'indifférence. "Je veux bien que l'on fasse des commentaires sur les «Mémoires de La Rochefoucauld», mais celles de Johnny, je m'en tape", a-t-il déclaré au Figaro. Quant aux Enfoirés ? "Maintenant, c'est la kermesse", juge Johnny.Adeline hystérique, David indécisSes proches ne sont pas épargnés, en particulier sa troisième épouse Adeline Blondieau, avec qui il s'est marié à deux reprises. Il décrit un "serpent","hystérique", qui "le cocufiait tout le temps" et l'accuse de lui avoir fait du chantage au moment de leur séparation. S'il dit "admirer" son fils David, il estime que le musicien "ne sait pas vraiment quoi faire de son talent". Et à propos de sa fille Laura, dont il évoque les problèmes de dépendance, il avoue : "Je ne sais pas comment lui dire que je l'aime".«La gauche pousse à la médiocrité»Johnny Hallyday revient aussi sur son exil fiscal. "On a souvent dit que je m'étais barré pour ne pas payer d'impôts. C'est en partie vrai, mais c'est aussi parce que c'est épuisant cette ambiance", écrit-il. "En France la réussite c'est louche, on trouve ça dégueulasse", "sale mentalité, pour un pays dont j'ai porté les couleurs, qui a bien voulu faire de moi son emblème quand c'était nécessaire, je me suis senti trahi, accusé à tort, sali", poursuit-il, estimant que la gauche "pousse vers la médiocrité".Les mères de ses enfantsJohnny Hallyday se fait plus tendre quand il évoque les mères de ses enfants, qu'il a "toujours su choisir" : Sylvie Vartan, Nathalie Baye et surtout Laeticia, à qui il rend un vibrant hommage.C'est elle qui prend la plume pour raconter son coma de trois semaines à Los Angeles, lorsqu'il a failli mourir des suites de complications d'une opération au dos. À de rares moments, le rockeur se livre à l'autocritique, comme lorsqu'il reconnaît la "faiblesse" des textes de son avant-dernier album "Jamais Seul" ou avoue être "complexé". "Je sais bien que je ne suis pas un imbécile, mais je sais aussi que je peux facilement le faire croire parce que je fais des gaffes, que je bafouille et, depuis un certain temps, parce que je m'en fous."Johnny Hallyday, exilé fiscal, accuse la gauche d'encourager la "médiocrité"Johnny Hallyday, musicien français le mieux payé en 2012Trois fans de Johnny jugés pour avoir menacé le Dr Delajoux sur Facebookseo_keywordsJohnny Hallyday, "Dans mes yeux", autobiographie, Amanda SthersJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny HallydayJohnny Hallyday

à lire aussi...